ON A TESTÉ "LE CASQUE ANTI-BRUIT"

Tous ceux qui travaillent en open space ont aujourd’hui un nouvel accessoire de travail : le casque. Un casque, des écouteurs, ou tout autre appareil qui permet d’écouter de la musique en travaillant ET d’entrer dans une bulle. Une bulle très pratique pour se couper du bruit ambiant, de la conversation faussement douce de tes voisins et disons-le aussi, qui permet d’indiquer subtilement à tout le monde que là, tout de suite, maintenant, tu bosses, tu n’es pas disponible ou qu’en tout cas tu veux qu’on te laisse faire semblant tranquillement.

Aujourd’hui, sur le marché, des casques, il y en a pour tous les styles et tous les prix. C’est le produit revival que toutes les marques ont relancés pour répondre aux envies de chacun. Et si ce n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans cette offre devenue gigantesque, il est encore moins simple de comprendre la différence entre un casque à 50€ et un casque à 200 ou 400€.
Ok. La « qualité » du son. Ok. « Ça n’a rien à avoir ». Ok. « Les connaisseurs », les vrais, eux savent. Mais sinon concrètement, tous les autres il font comment ?
Les réponses à ces questions ne sont pas toutes dans cet article, mais on a quand même voulu tester un casque qui possède un dispositif particulier et qui nous a intrigué à la rédaction. Un système de réduction du son ambiant, un dispositif anti-bruit activable et désactivable facilement. C’est-à-dire que mieux que diffuser de la musique que tu entendrais en plus du son du clavier de ton cher collègue, ce casque permet de minimiser, voire totalement supprimer le son environnant. Il s’agit du casque N60NC Wireless, de la marque AKG

Alors on a testé. Et on a aimé.


Comment ça marche.

Un petite commande sur l’oreillette permet d’activer et désactiver le système anti-bruit à la main, très facilement. Et la différence est immédiate et assez impressionnante. L’activation du système te fait soudainement passer dans une autre dimension. Un peu comme lorsque dans ta baignoire, tu t’amuses à écouter les bruits hors de l’eau et à t’étonner de la différence de perception. Ici ce n’est pas exactement la même déformation, mais les bruits autour de toi semblent étouffés, comme éloignés. Et même si le système ne supprime pas totalement tous les sons environnants, il réduit quand même très fortement les nuisances et sublime la musique.
Évidemment, 299€ pour un casque ce n’est pas donné (même si c’est loin d’être le plus cher). Mais celui-là est beau, sans fil, avec une forte autonomie et en plus tu peux t’amuser à écouter en activant/désactivant le système anti-bruit, parce que oui on a passé du temps à faire ça, nous aussi.



Les +

  • Il est pliable et entre dans son bel étuit

  • Jusqu’à 15 heures d’écoute en bluetooth avec le système anti-bruit activé

  • Jusqu’à 30 heures d’écoute en mode filaire avec le système anti-bruit activé

  • Mousse à mémoire de forme (comme les oreillers)

Tu le veux ?
Tu peux l’acheter ou savoir plus en cliquant ici



(Article non sponsorisé)

johann ouaki