REGARDER NETFLIX POUR AVANCER DANS SES PROJETS PRO., C’EST POSSIBLE

Marie-Kondo-Capture-ecran-1250x550.jpg

Et si pour remettre de l’ordre dans sa vie professionnelle, on regardait Netflix ?! La proposition peut paraître incongrue, et pourtant elle a tout ce qu’il y a de plus sérieux. Les huit épisodes de la nouvelle série disponible depuis sur Netflix, « L’art du rangement », mettent en scène Marie Kondo, une star mondiale du rangement, et c’est plutôt très intéressant.
Marie Kondo, originaire du Japon est devenue célèbre grâce à son livre « L’art du rangement » . Dans l’émission, elle aide des familles à trier, réorganiser, ranger… bref remettre de l’ordre dans leur maison et plus globalement dans leur vie.

Pourquoi c’est intéressant ?

Parce que les conseils prodigués par la jeune femme 34 ans, diplômée en sociologie, suivent à la lettre, et étape par étape, les règles de sa méthode « KonMari », une méthode de rangement minimaliste qui, avec un peu d’imagination, est tout à fait transposable à d’autres domaines que l’habitat.

Instagram-mariekondo-1.jpg

« La vie ne commence vraiment que lorsqu’on a remis de l’ordre chez soi. »

Et si la carrière ne commençait vraiment que lorsqu’on a remis de l’ordre dans ses projets, ses envie et ses objectifs… ?

5 LEÇONS À TIRER DE L’ÉMISSION ET SA MÉTHODE

1. Accepter ce qui est, et accepter de le changer

Ce qu’on remarque rapidement en observant Marie, c’est sa joie de vivre, sa bonne humeur et une certaine forme de sérénité face à la tâche à accomplir. Voir le désordre et s’attacher à tout remettre en ordre sans paniquer ni rechigner. On remarque d’ailleurs que Marie y prend une certaine forme de plaisir et agit avec confiance, ce qui donne indéniablement envie de s’y mettre aussi (ou de l’inviter).
Accepter ce qui est, et accepter le changement permet de créer un marqueur temporel dans sa carrière. Prendre conscience du chemin parcouru, des obstacles rencontrés ou des nouvelles envies naissantes pour écrire méthodiquement et sereinement la première page d’un nouveau chapitre de vie. Une seule façon d’y démarrer : accepter la situation et accepter de se relever les manches pour s’y mettre, sérieusement, jusqu’au bout.

2. Améliorer ses relations interpersonnelles

Après deux ou trois épisodes, on se rend également compte que l’émission laisse une vraie place aux relations humaines, souvent conflictuelles, et met en évidence assez clairement le bénéfice d’une maison bien rangée : quand tout est en ordre, tout devient plus simple même entre les membres d’un foyer.
De la même façon, lorsque sa carrière vacille, ou que l’on n’est pas là où on souhaiterait être, on a tendance à en parler autour de soi, et l’énervement n’est jamais très loin. Incompréhension, culpabilité, moralisation, … et autres perceptions négatives peuvent avoir raison de sa volonté à se faire aider par son entourage. A contrario, engager une démarche introspective, redéfinir son plan de carrière, se séparer de mauvais réflexes ou tout simplement réaliser qu’on est à l’aise et parfaitement à sa place là ou l’on est peut aider à assainir à la fois les discussions entre amis, mais aussi les relations professionnelles, de tout ordre.

3. Aimer ses papiers, aimer les ranger, aimer travailler

D’abord, remercier sa maison de nous héberger. Puis prendre chaque objet, un à un, et évaluer le degré de joie qu’il nous procure avant de décider de le garder ou de nous en séparer. Tout ça, en agissant, non pas par pièce, comme on en aurait envie intuitivement, mais par grandes catégories d’objets. Dans chaque épisode, le rituel est le même. Différence culturelle probablement, approche différente de toute évidence, l’idée de câliner ses papiers, crayons et autres classeurs peut étrange à nous autres occidentaux. Oui, c’est vrai. En revanche, repenser à chacune de ses expériences passées et observer les émotions qu’on leurs associe est une très bonne façon de prendre conscience de ce qui nous plaît, de ce qu’on souhaite revivre ou des compétences qu’on souhaite de nouveaux solliciter. (Evidemment, l’idée de se débarrasser de ce qui ne te rends pas heureux ne fonctionne pas pour les papiers et autres dossiers clients !)

De la même façon, prendre le temps de faire correctement les choses et s’y impliquer émotionnellement peut être une merveilleuse façon de trouver du plaisir à ranger, à classer et organiser ses objets, ses papiers, ses dossiers et fichiers. Ce qui est certain, c’est qu’une fois fait, il y a un vrai plaisir à retrouver ses dossiers en ordre et ses documents dans le bon dossier. Attention ce pendant à ne pas céder à l’excès de zèle en créant des centaines de dossiers virtuels qui rendrait le travail derrière plus compliqué qu’autre chose.

Kondo.png

4. Être reconnaissant d’avoir un job, de chaque contrat signé, de chaque mission réalisée et de ce qu’elle a apporté

S’il est un mot à la mode en entreprise en ce moment, c’est bien la « bienveillance ». Les différents rituels, le rapport aux objets et aux émotions de la méthode KonMari font ressortir une certaine bienveillance à l’égard de sa maison, de ses objets de sa propre histoire. De la même façon, il est bon de ne jamais oublier que d’être bienveillant avec soi aussi, avec soi d’abord, est une très bonne attitude pour avancer sereinement. Et cette bienveillance peut très simplement se manifester par des rituels ou actes de reconnaissance : une belle mission réalisée, et pourquoi ne pas se récompenser ? Un contrat difficilement signé ? Une promotion ? Une satisfaction diverse ? Si on ne prend pas le temps de célébrer les bons moments, alors à quoi bon…?!

5. Savoir ranger peut rapporter gros

Dernière leçon de Marie Kondo et non des moindres, le business du rangement est plutôt très lucratif. Marie est une femme d’affaire avant tout. Le Time Magazine l’a même placée parmi les cent personnalités les plus influentes de l’année 2015.

  • +1,4 millions de followers sur instagram

  • Un best seller vendu à +10 millions d’exemplaires et traduit en trente cinq langues sur 40 pays.

  • Et désormais star du petit écran grâce à Netflix.

Remettre de l’ordre dans ses affaires, dans sa tête et dans sa vie, est toujours plus simple à dire qu’à faire. Et pourtant, la méthode KonMari est pleine de bon sens et est surtout portée par la volonté des participants de l’émission. Et si le secret, c’était tout simplement de s’y mettre et de ne pas lâcher ?

johann ouaki